Pioneer DJ DDJ-800 : Test et Avis Complet

Le Pioneer DJ DDJ-800 est un contrôleur à deux canaux qui ressemble beaucoup au DDJ-1000, plus cher, que nous avons examiné il y a quelque temps ici à Djtechzone.

Le DDJ-800 a des jog wheels plus petits et seulement 2 canaux par rapport au DDJ-1000. De plus, les effets (tant les couleurs sonores que les effets de battement) ne peuvent être utilisés avec des sources externes que si vous connectez un ordinateur portable avec Rekordbox DJ. En contrepartie, vous bénéficiez d’une apparence et d’une convivialité très comparables pour environ 300 USD de moins.

Sur le plan de la qualité, le Pioneer DJ DDJ-800 est un appareil solide. J’aime la finition bicolore, et les pads de performance sont un plaisir à jouer. Il est en grande partie fait de plastique, mais ce n’est pas différent de n’importe quel autre contrôleur DJ Pioneer, donc il n’y a pratiquement rien à redire. Le son qui sort des haut-parleurs est riche et puissant, et tous les boutons et interrupteurs donnent l’impression de pouvoir être maltraités pendant des années.

Caractéristiques et fonctionnalités

Pioneer DJ DDJ 800

Avantages

  • Grande jogwheels avec écrans LCD
  • Table de mixage complète
  • Entrées et sorties professionnelles
  • Excellent son et qualité de fabrication

Inconvénient

  • Les effets ne fonctionnent que lorsque vous utilisez Rekordbox DJ.

Section loop

La section de bouclage du DDJ-800 est située sur le dessus de la platine, tout comme le DDJ-1000 et le DDJ-400. Une pression longue sur le bouton « In » lance une boucle automatique de 4 temps, et les boutons d’appel de cue/loop peuvent être utilisés pour augmenter ou diminuer la taille de la boucle. Le bouton de quantification est très utile pour régler les boucles, car il permet de s’assurer que chaque boucle est réglée sur le rythme. Enfin, la sauvegarde des boucles et des cues en mémoire peut également être effectuée ici.

L’avantage évident de l’adoption d’une section en boucle comme celle des CDJ est qu’elle facilite la transition des contrôleurs DJ aux CDJ. Si vous passez d’un DDJ-800 à une installation CDJ (moderne), vous aurez l’impression d’une mise à niveau plutôt que d’un défi, car toutes les données de vos pistes seront sous vos yeux sur l’écran du CDJ…

La section de bouclage du DDJ-800 est située en haut des platines, tout comme le DDJ-1000 et le DDJ-400. Une pression longue sur le bouton « In » démarre une boucle automatique à 4 temps, et les boutons d’appel d’entrée/sortie peuvent être utilisés pour augmenter ou diminuer la taille de la boucle. Le bouton de quantification est très utile pour ajuster les boucles, car il permet de s’assurer que chaque boucle est réglée exactement sur le rythme. Enfin, les boucles et les hot cues peuvent également être stockées en mémoire ici.

L’avantage évident de l’adoption d’une section de bouclage de type CDJ est qu’elle facilite la transition entre les contrôleurs DJ et les CDJ. Si vous passez d’un DDJ-800 à une installation CDJ (moderne), vous aurez l’impression d’une amélioration plutôt que d’une nouveauté, car toutes les données relatives aux pistes seront sous vos yeux sur l’écran du CDJ……

Jog wheels

Les jog wheels du DDJ-800 sont fantastiques. La sensation générale et la maniabilité sont excellentes, mais l’écran LCD au centre fait passer les choses au niveau supérieur. Il s’agit d’une utilisation très intelligente de l’espace, qui permet au DJ d’avoir sous les yeux tout ce dont il a besoin pour connaître le titre : Lecture du BPM, position de l’aiguille, forme d’onde, pochette de la piste, temps écoulé… La seule chose qui manque vraiment est la possibilité d’afficher la liste de navigation à l’écran, mais pour cela, l’écran est trop petit.

Autour des jogs, il y a plusieurs commandes pratiques. Sur la gauche se trouvent les boutons permettant d’activer les modes SLIP, SLIP REVERSE, REVERSE et VINYL. Sur la droite, il y a un bouton JOG ADJUST pour régler la tension de la jog wheel. C’est vraiment cool, car cela donne aux DJ la possibilité de régler la tension à leur convenance.

A découvrir également :   Meilleures tables de mixage DJ Behringer

Ces jog wheels ne sont pas mécaniques, donc la sensation est un peu différente de celle d’un CDJ ou même du DDJ-1000 qui a des jog wheels mécaniques. Ce n’est pas une mauvaise chose, mais si vous voulez avoir la même sensation que sur les CDJ, alors le DDJ-1000 est le meilleur choix ici, également parce que les jog wheels du DDJ-1000 sont de la même taille que ceux des CDJ.

Section de transport et pads de performance

Les pads de performance constituent la partie centrale de la section de transport. Il y a 8 pads par jeu, comme d’habitude, et comme toujours, ils sont très agréables au toucher et très réactifs à l’utilisation. Ces pads permettent 8 fonctions de performance au total : HOT CUE, PAD FX1, BEAT JUMP, SAMPLER, KEYBOARD, PAD FX2, BEAT LOOP et KEY SHIFT. Si vous n’aimez pas la façon dont les fonctions de chaque pad sont disposées, vous pouvez utiliser l’éditeur de pad dans Rekordbox DJ pour personnaliser chaque aspect de la configuration de votre pad de performance.

Le fait que les pads prennent en charge les effets est très important, car maintenant que les effets de battement ont été déplacés vers la table de mixage, les pads deviennent un moyen très facile et intuitif de déclencher rapidement des effets. Ce n’est pas que les effets de battement sur la table de mixage ne sont pas intuitifs, mais le fait de devoir changer de canal chaque fois que vous voulez appliquer des effets de battement à une autre platine peut perturber votre flux et pour cela, les effets PAD sont vraiment excellents.

Vous avez peut-être remarqué que le DDJ-800 ne dispose pas d’une bande tactile. Vous pouvez néanmoins effectuer une recherche rapide à l’intérieur d’une piste en appuyant sur les boutons de recherche de piste et en tournant le jog en même temps. Bien !

Enfin, le pitch fader est grand, et en plus d’être un peu léger à mon goût, il y a un clic central pour indiquer la position 0%.

La table de mixage

La DDJ-800 dispose d’une section de mixage très complète, dont les caractéristiques et la conception sont très similaires à celles de la table de mixage DJM-450 de Pioneer DJ. Maintenant, c’est une table de mixage qui vaut 700€ Bien sûr, le DDJ-800 n’est pas complètement une table de mixage matérielle : les sections d’effets (effets de couleur sonore et effets de battement) ne fonctionnent pas lorsque Rekordbox DJ n’est pas connecté. Mais la DDJ-800 dispose d’une sortie cabine (la DJM-450 n’en dispose pas) et la DDJ-800 a plus d’effets à bord.

Tout cela pour dire que le mélangeur DDJ-800 est une bonne affaire. Examinons d’abord la section supérieure.

Sur le côté gauche, la table présente d’abord les commandes du microphone. La DDJ-800 dispose de 2 entrées micro avec contrôle individuel du volume, égaliseur 2 bandes. L’entrée AUX dispose également d’un bouton de volume individuel.

Rekordbox DJ dispose également d’une nouvelle fonction utilisée pour la première fois sur le DDJ-800, le Noise Reducer. Son nom dit tout : il détecte et supprime le bruit lors de l’utilisation du microphone. Une excellente fonctionnalité pour les DJ mobiles !

Dans la partie centrale, on trouve la section de navigation avec un grand bouton de navigation et des boutons de chargement. Il existe également des boutons permettant de basculer entre les différents modes de navigation et d’affichage de Rekordbox DJ. Chaque canal dispose d’un commutateur de canal qui vous permet d’accéder aux 4 platines virtuelles de Rekordbox DJ, ou de régler le contrôleur en mode PHONO/LINE pour contrôler des sources audio externes.

Il y a également un égaliseur 3 bandes et un bouton de couleur de son par canal. La DDJ-800 dispose d’un vumètre par canal et d’un vumètre principal entre les boutons de canal.

Enfin, sur le côté droit, se trouvent les boutons de volume master et booth. La section BEAT FX ensuite. Avec un total de 14 ( !) effets Beat, le DDJ-800 a vraiment de quoi satisfaire tout le monde. Les effets sont Echo, Multi-Tap Delay, Spiral, Reverb, Trans, Flanger, Phaser, Pitch, Slip Roll, Roll, ENIGMA JET, MOBIUS (SAW), MOBIUS (TRIANGLE) et LOW CUT ECHO.

A découvrir également :   Hercules DJControl JogVision : Test et Avis Complet

Mon effet préféré est le LOW CUT ECHO. Je suis un grand fan de l’ECHO, et disposer d’une option qui n’applique un écho qu’aux hautes fréquences est fantastique. Il est possible d’obtenir quelque chose de similaire avec le LOW EQ et l’ECHO normal, mais c’est plus amusant.

L’ajout d’un petit écran LCD aide vraiment à garder l’attention sur le DJ, plutôt que de devoir vérifier l’écran lors du réglage des paramètres des effets et de la sélection des effets.

En bas de la table de mixage se trouvent les commandes du casque : la commande de volume et un bouton de mixage cue/master. Dans la section centrale se trouvent les faders de ligne et le crossfader. Les faders de ligne ont une bonne résistance qui facilite le travail de précision, tandis que le crossfader est très lâche comme il se doit. Il n’existe pas de commutateur matériel pour contrôler la courbe du crossfader, mais il est possible de le faire dans Rekordbox DJ.

Dans l’ensemble, la section mixage du DDJ-800 est un excellent moyen de s’habituer au flux de travail de Pioneer DJ sur sa gamme de tables de mixage professionnels. Si vous connaissez bien cette table de mixage, vous n’aurez aucun mal à travailler avec une table de mixage de niveau professionnel comme la DJM-900NXS2.

Entrées et sorties

Le DDJ-800 dispose d’une disposition professionnelle des entrées et des sorties. Il y a 2 sorties master différentes : 1 X XLR et 1 X RCA. Il y a également une sortie cabine TRS. Du côté des entrées, la DDJ-800 dispose d’entrées RCA pour chaque canal et de 2 entrées MIC, une TRS et une XLR. Enfin, il y a aussi une entrée AUX pour connecter des sources audio supplémentaires. Dans l’ensemble, il s’agit d’une installation très complète et très adaptée aux DJ mobiles.

Découvrez le Pioneer DJ DDJ-800 en vidéo

Conclusion

Pioneer DJ propose désormais 3 nouveaux contrôleurs DJ Rekordbox dans sa gamme : le DDJ-400, le DDJ-1000 et maintenant le DDJ-800. Le DDJ-800 se situe parfaitement au milieu de la gamme et, bien qu’il ne dispose pas de toutes les fonctions du DDJ-1000, il offre la même sensation. Le fait que les effets de la table de mixage ne fonctionnent qu’avec un ordinateur portable connecté exécutant Rekordbox DJ est un petit inconvénient, compte tenu du nombre de caractéristiques et de fonctionnalités qu’elle offre.

Si le DDJ-800 correspond à votre budget, alors n’hésitez pas à l’acheter. Le DDJ-800 offre un son exceptionnel, une qualité de fabrication élevée et tout ce dont un DJ mobile/professionnel peut avoir besoin à tout moment. Si vous êtes un DJ « de chambre » et que vous ne faites que rarement de la musique en dehors de chez vous, cela peut être un investissement intéressant si vous avez l’intention de devenir un jour un DJ professionnel, car cela vous permettra de vous familiariser avec le flux de travail professionnel des lecteurs CDJ et des tables de mixage DJM.

Découvrez mes autres tests & comparatifs...
Denon MCX8000 : Test et Avis Complet
Denon MCX8000

Choisir le bon contrôleur DJ avec écrans peut être un défi. Dans cet examen détaillé, vous apprendrez pourquoi le Denon Lire plus

Numark DJ2GO2 Touch : Test et Avis Complet
Numark DJ2GO2 Touch

Le Numark DJ2GO2 Touch est un contrôleur portable à deux canaux pour Serato DJ. Il s'agit d'une mise à niveau Lire plus

Pioneer DDJ SB3 : Test et Avis Complet
Pioneer DDJ SB3

Choisir le bon contrôleur DJ pour les débutants peut être un défi. Dans cette revue détaillée, vous apprendrez pourquoi le Lire plus

Pioneer DM-40 : Test et Avis Complet
Pioneer DM 40

Choisir les bons moniteurs de studio d'entrée de gamme peut être un défi. Dans cette revue détaillée, vous apprendrez pourquoi Lire plus

profil

Avec plus de 5 ans d’expérience dans le secteur de la musique électronique et une pure passion pour ce que je fais, j'ai créé ce site avec l'ambition d’enseigner aux DJ amateurs en herbe comment choisir le bon équipement et développer leurs compétences de DJ.

Comparatif Matériel DJ